Les Éléments Importants de la Grossesse

placenta LA.png

Le liquide amniotique

Qu’est-ce que c’est ?

Le liquide amniotique est un liquide clair et stérile dans lequel baigne le fœtus durant la grossesse. Il est essentiellement composé d’eau (97 à 99 %) et de sels minéraux. Mais il contient aussi des cellules fœtales, des fragments de matières sébacées, des protéines aux activités antibactériennes et des « flocons » de vernix caseosa, un enduit blanc et graisseux qui protège la peau du fœtus.

Quand apparait-il et comment est-il secrété ?

Les premières traces de liquide amniotique apparaissent vers le 7ème jour. Au cours des premières semaines de grossesse, le liquide est alors essentiellement secrété par l'embryon lui-même par un phénomène d'expansion extracellulaire (dit d'extravasation). Entre 20 et 25 SA, la peau du fœtus devient imperméable (processus de kératinisation). A partir de ce moment, le volume de liquide amniotique est garanti par un équilibre entre ce qui est excrété par le fœtus (la production d'urine grâce à la mise en route de ses reins) et ce qu'il déglutit in utero.

Où est-il situé ?

L'amnios et le chorion sont des membranes qui entourent le liquide amniotique. Ce sont elles qui se rompent lors de la rupture de la poche des eaux.

  • Le Chorion membrane épaisse fibreuse en contact avec le placenta
  • L'Amnios membrane fine en contact avec le liquide

Quel est son rôle ?

Le liquide amniotique joue des rôles très variés qui évoluent au cours de la grossesse. La première et plus connue de ses fonctions : protéger l'enfant à naître des chocs et bruits.

Mais le liquide amniotique permet aussi de :

  • garantir la stabilité de l'environnement du fœtus, en conservant une température constante et adaptant son volume au développement du bébé,
  • capter des différences de goût, de luminosité, d'odorat ou d'audition, favorisant ainsi le développement sensoriel in utero de l'enfant.
  • faciliter les déplacements du fœtus et participer à son bon développement musculaire et morphologique,
  • apporter l'eau et les sels minéraux dont le futur bébé a besoin.
  • lubrifier, lors de la rupture des membranes, les voies génitales et préparer ainsi le corps au passage de l'enfant.


Le liquide amniotique est aussi un précieux indicateur de la santé du fœtus. Sa quantité est mesurée à chaque échographie. Celle-ci peut être préconisée, si le praticien soupçonne une anomalie de la hauteur utérine, une diminution des mouvements du fœtus ou une rupture prématurée des membranes. L'échographiste peut alors être amené à employer différentes techniques, afin d'évaluer un éventuel oligoamnios (diminution de la quantité de liquide amniotique) ou un hydramnios (excès de liquide amniotique, voir ci-dessous).

Le placenta

Qu'est-ce que c'est ?

C'est organe unique qui connecte physiquement et biologiquement l'embryon à la paroi utérine

Quel est son rôle?

Le placenta est l'organe essentiel au bon déroulement de la grossesse. Il remplit plusieurs fonctions :

  • fonction nutritive et fonction respiratoire, il permet les échanges nutritifs et gazeux entre la mère et l'enfant, via le sang maternel. Il assure ainsi les fonctions "alimentaires" et respiratoires du fœtus en attendant que ses appareils digestif et respiratoire arrivent à maturité au moment de la naissance.
  • fonction excrétrice ou de recyclage: apporte à l'embryon puis au fœtus, l'eau, les nutriments et le dioxygène dont il a besoin. Il évacue aussi le dioxyde de carbone et les déchets métaboliques tels que l'urée, excrétés par l'embryon
  • fonction endocrine (hormonale)- Le placenta produit des hormones, dont la progestérone qui contrôle en la réduisant la contractilité de l'utérus
  • fonction immunitaire- C'est un filtre permettant de protéger le fœtus contre la plupart des substances externes qui lui sont potentiellement préjudiciables (métaux lourds, etc.)
  • fonction immunologique- Le placenta crée une sorte de no man's land immunitaire où l'organisme de la mère tolère le corps immunologiquement semi-étranger qu'est le fœtus ;

Le placenta va évoluer au cours de la grossesse. Il va maturer et vieillir, ce qui peut entraîner une diminution des échanges et présenter un risque chez l’enfant.

Pathologies

Le placenta peut être à l'origine de certaines pathologies comme le placenta praevia (implantation basse du placenta), accreta (où le placenta fusionne avec la paroi de l'utérus). Il existe d’autres types de complications, heureusement plus rares.

Pour toutes questions ou remarques

Cliquez ici sans oublier de mettre votre adresse email pour que je puisse vous identifier.