Les Premières Heures de Vie

En salle de naissance:

Le peau à peau

Si vous le souhaitez, votre bébé sera placé nu sur votre poitrine découverte (ou celle du papa) afin d'établir un contact en peau à peau.

Plusieurs bienfaits sont attribués au peau à peau:

  • thermorégulation de la température du bébé afin d'éviter une hypothermie
  • renforcement du lien mère-enfant grâce à la libération d'ocytocine. Cette hormone est impliquée dans la mise en route de l'allaitement et aide également l’utérus à reprendre sa place d'origine.
  • rassure le nouveau-né, car lui rappelle l’utérus : votre voix, votre odeur, le battement de votre cœur... 
  • permet de coloniser la peau de bébé avec vos bactéries, elles lui seront utiles pour se créer sa propre flore et pour mieux se défendre.

Le score d'APGAR à 1, 5 et 10min de vie

Ce score consiste en une note globale attribuée au nouveau-né suite à l'observation, puis l’évaluation de cinq éléments spécifiques qui sont le rythme cardiaque, la respiration, le tonus, la couleur de la peau et la réactivité. Chacun des éléments est noté à 0, 1 ou 2 points, selon les conditions observées. Le résultat total permet l’appréciation globale de l’état de santé du nouveau-né. Le résultat maximal est de 10, suggérant la meilleure condition de santé possible.

Avant le retour en chambre

LE BÉBÉ

Bébé sera examiné, pesé, mesuré et habillé. D'autres soins seront réalisés:

  • Une pince sera mise en place au niveau du cordon du bébé
  • L'administration de vitamine K1 se fait soit par une injection unique, soit par voie orale, une dose à la naissance (ou peu après), une entre 72 et 96 heures de vie et une à 1 mois de vie. Elle permet de prévenir la maladie hémorragique du nouveau-né. En effet, le fœtus a une tendance physiologique à une hyper coagulation modérée. A la naissance cet état s'inverse et les mécanismes de l'équilibre de la coagulation matures se mettent en place au cours des 3 premiers mois de vie. Cette adaptation nécessite l'intervention de la vitamine K notamment pour activer les facteurs de coagulation présents.

D'autres soins peuvent être envisagés en fonction du contexte:

  • Par mesure de précaution, une antibioprophylaxie conjonctivale néonatale est recommandée en cas d’antécédents et/ou de facteurs de risque d’Infections Sexuellement Transmissibles chez les parents. Les grossesses non ou mal suivies sont considérées comme un facteur de risque d’IST.
  • Vaccination contre l'hépatite B
  • Aspiration des voies aériennes
  • Passage d’une sonde pour la perméabilité de l’œsophage
  • Passage d'une sonde au niveau de l'anus

LA MAMAN

Après un accouchement par les voies naturelles, vous restez en salle de travail pendant au moins deux heures.

De façon régulière, les professionnels de santé en se relayant s’assurent de votre bien être ainsi que de votre bon état général.

La surveillance consiste à contrôler :

  • la tension artérielle,
  • le pouls,
  • la température,
  • les saignements : régulièrement, la sage-femme vérifie la rétractation de l’utérus.

A la fin des deux heures de surveillance, un examen clinique fait par un professionnel de santé permet d’autoriser votre passage dans le service des accouchées (suites de couches).

Pour toutes questions ou remarques

Cliquez ici sans oublier de mettre votre adresse email pour que je puisse vous identifier.